Intervention de V. Peillon sur RMC info le 10/12/12

Publié le par L'équipe SGEN du clic Limousin

42 000 recrutements sont prévus sur deux ans.

Le sentiment de ne pas être reconnu et respecté éprouvé par les enseignants ne serait pas fondé. Des études ont montré que 8 personnes sur 10 sont satisfaites des professeurs.

La paye des professeurs français est 34 % moins élevée que nos voisins allemands. « Mais ils travaillent 25 h par semaine ! » dit V. Peillon en affirmant également que « les enseignants français ne gagneront pas plus ».

Pour le changement des rythmes scolaires « il y avait beaucoup de monde derrière moi et aujourd’hui lorsque je me retourne il n’y a plus personne » prétexte V.Peillon.

L’allègement de la journée de classe prévu  d’une demi-heure n’est pas suffisant « il faut au moins 45 min » affirme-t-il.

« La réduction des grandes vacances est toujours d’actualité » mais « la plupart des parents et des collectivités locales s’y opposent. »

« L’enseignement d’une langue vivante sera obligatoire dès le CP ». Ceci dès 2014. Pour l’instant le nombre d’heures n’est pas déterminé.

Pour le numérique l’objectif est de « raccorder toutes les écoles rurales, de mettre en place des tablettes dont les collectivités locales seront responsables de la maintenance, de former les professeurs et d’instaurer un service public d’aide aux devoirs ».

Il faudra prévoir des cours de morale laïque dès 2014 ou 2015, « c’est le rôle de l’école ».

Le redoublement se verra réduit de moitié. Son taux est 2 à 3 fois supérieur à nos voisins. De plus c’est « couteux et ne sert à rien ».

Le cannabis : faut-il faire un dépistage au collège ? Pour V.Peillon il faut effectivement réagir, « c’est un sujet tabou qui n’a pas de consensus aujourd’hui ». Les préventions devront être plus nombreuses notamment au collège.

 

Le même salaire (toujours gelé !), des journées peu voire pas allégées avec une demi-journée supplémentaire voilà les propositions de V. Peillon pour revaloriser notre métier … 42 000 postes en plus en 2 ans ! C’est ça la revalorisation obtenue de la part de notre ministre!

Caroline P.

Commenter cet article